Bienvenue sur le forum Rpg Nemesis.
Vous allez entrer dans un monde où les ténèbres ont pris possession de la liberté humaine.
Ce forum est déconseillé au - 18 ans.
Ouverture le 04/12.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons la bienvenue sur le forum NEMESIS
ouvert depuis le 04/12/2010
Nombre de ligne exigé : 15 lignes complètes.
Nous vous rappelons que le forum est accessible pour les + 18 ans.
De ce fait, tous les sujets ne sont pas visibles car certains peuvent contenir des scènes de violences pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.
Pensez à voter sur les top sites pour ramener du monde.
Possibilité de créer son personnage mais favorisez les prédéfinis qui sont importants pour l'histoire.

Partagez | 
 

 Elaïa, la chère et tendre peste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elaïa, la chère et tendre peste    Ven 31 Déc - 16:52

♠ Identification Card



Nom Prénom




Nom : Brynjolf
Prénom : Elaïa
Age : 21 ans
Date de naissance : 09/02/2004
Groupe : Esclave
Lieu de Résidence : En attente d'être vendue



(c) credits



♠ My Story




I. La naissance





Les jumelles naquirent un certain Lundi 9 Février 2004. Le couple des Brynjolf jeunement mariés attendaient impatiemment ce cadeau du ciel sans se douter qu'au lieu d'un seul bébé ce serait deux bébés totalement identiques qui les regarderaient avec des yeux bleus profond. Cela décupla leur bonheur. Deux petites filles aussi merveilleuses, le couple était comblé et ce fut donc dans une famille aux allures de famille parfaite existant que dans les rêves les plus fous que grandirent Elaïa et Evangeline. Leur lien s'était déjà formé dans le ventre de leur mère, mais une fois nées ce lien parût s'accroitre de plus en plus, au point que les deux petites voulaient dormir dans la même chambre, s'habiller presque toujours pareil.
Le problème de reconnaissance se posa dès le départ, comment reconnaître Ela de sa jumelle ? Bien sûr les caractères des petites prirent plus d'ampleur et il fut plus aisé de les différencier.
Elaïa était une petite fille qui ne s'arrêtait jamais, elle apprit a marcher en première, et dès lors il fallu toujours avoir un œil dessus tellement la petite curieuse courait dans tous les sens pour tout découvrir dans la maison. Et dès que Evangeline se mit a suivre sa sœur, les pauvres parents n'avaient plus répit sauf le soir quand les petites épuisées par leur journée de découvertes dormaient, l'une contre l'autre à poings fermés.
Imaginez maintenant lorsqu'elles se mirent à parler, ne connaissant que quelques mots elle s'amusaient à les répéter à tour de rôle, comme si le mot rebondissait contre un mur.
Pire encore une fois arrivées à l'école elles refusèrent d'être séparées, et voulaient s'habiller toujours de la même manière.
Elles s'amusaient même a parler en même temps pour rentre folles leurs maîtresses, pas méchamment, juste pour rire. En effet, même si leur caractères différaient, elles étaient toujours de paire pour les bêtises !
Il leur suffisait de se regarder dans les yeux un quart de seconde et chacune savait ce que l'autre avait dans la tête.
Mais leur jeu préféré restait tout de même de prendre la place de l'autre.
Les farces en tout genre n'avaient plus aucun secret pour les terribles jumelles.

En grandissant, Elaïa se montra plus turbulente et insolente que sa sœur, posée et calme. Puis elles commencèrent à vouloir s'habiller différemment, elle grandissaient et prenaient des styles différents, même si elles restaient toujours aussi liées l'une à l'autre.

« Leurs vie était douceur et des nuages blancs, mais d'autres gens en avaient décidé autrement »


II. Le début du cauchemar



« Ils avaient déménagé de L'Angleterre afin d'échapper aux violence qui commençaient à se rependre telle une poudre a canon. Ils était aux États-Unis maintenant, à Los Angeles. Mais les violences étaient aussi présente dans cette grande ville, et vite le monde entier était ravagé par la peur et les meurtres. Les gens abandonnaient leurs maisons pour se cacher et donc la population était devenue sale, affolée, terrifiée. Les jumelles ne comprenaient pas tout et avait peur sans vraiment savoir pourquoi et surtout de quoi.

La petite était cachée derrière la barrière, elle voyait absolument toute la scène. Un homme, grand, pâle, très bien habillé et très propre ( ça l'avait marquée car ces temps-ci les gens étaient tous très sales comme tout le monde vivait dans les rues par peur de se faire tuer en même temps que l'on saisisse leur maisons ). Il en tenait un autre, très sale qui pleurait, et qui ne touchait plus le sol tant le grand pâle le tenait fort par le cou. La petite était horrifiée, elle avait envie de crier, de s'enfuir, mais elle était pétrifiée, et ne pouvait détourner les yeux sur cette sanglante scène.
L'homme bien habillé et très fort avait projeté l'autre contre un mur, et le craquement des os avait résonné dans l'allée. Le petit crasseux avait poussé un hurlement déchirant les tympans de Elaïa. Les larmes coulaient sur ses petites joues rondes. Elle voulait hurler au monsieur d'arrêter mais que pouvait elle faire du haut de ses 10 ans contre un homme aussi fort et aussi bizarre. On disait que c'était des « vampires ». Elle n'y crus pas jusqu'au moment ou cet étrange personne c'était accroupie près de sa victime agonisant au sol et, tout en lui tordant le cou lui croqua le cou.
Le pauvre innocent, hurlait se débattait mais ses forces l'abandonnaient au fur et à mesure que l'autre le vidait de son sang.
Horrifiée l'enfant se demandait comment elle allait faire pour échapper sans qu'on la voie, vu qu'elle devait quand même courir jusqu'à la maison sans être couverte et donc aux yeux du tueur.
Une fois son horrible crime commis le « vampire » allait pour partir quand il se figea et commençait à se diriger vers la cachette de la petite Elaïa.
Les yeux exorbités elle n'arrivait pas à bouger, il aurait pourtant fallu qu'elle se sauve en courant, mais impossible d'ordonner a ses jambes de courir. Les sanglots commençaient à l'empêcher de respirer. Elle se recroquevillait sur elle même au fur et a mesure qu'il s'approchait.
Une fois près d'elle il accroupit pour être a sa hauteur, et lui attrapa le menton d'une main froide.

_ De la chair fraiche, tiens comme c'est amusant.

Sa voix était grave, profonde et pourtant si froide, si cruelle. Rien que le fait qu'il parle elle explosa en sanglots. Elle ne comprenait pas ce qu'il disait, mais elle savait qu'elle allait mourir, et elle savait qu'elle allait souffrir.

_ Oh mais non ne pleures pas ! Repris t-il amusé. Tu vas voir, je vais faire ça rapidement, tu seras un très bon dessert.

Il souleva la petite comme une poupée de chiffon, en dessous des aisselles. C'est là que l'instinct de survie de la petite Elaïa se réveilla.

_ NOOOOOOOON lâchez moi ! Papa ! Au secours Papa !

Elle hurlait, le frappait de ses petits pieds, et échappa même de son emprise et tomba par terre. Ce fut à ce moment que son père apparût vers la véranda muni d'un pistolet qu'il braqua sur le vampire.
Il le visa dans la poitrine mais l'atteignit dans l'épaule, loupant son coup en voyant sa petite fille par terre roulée en boule.
Le vampire blessé et étonné ce sauva, tout en riant et regarda la petite fille droit dans les yeux,

_ On se reverra. »

Suite par le point de vue de Evangeline :
Spoiler:
 


III. Les camps, Le Dressage


La seule chose dont la jeune fille se souvient est de cette journée où en même temps elle avait vu un homme être tué, ses parents pour la dernière fois et le souvenir de leur capture.
Quand le vampire était entré dans le grenier, il en avait appelé un autre, l'autre avait passé sa tête a travers le plancher et elle l'avait reconnu instantanément. C'était lui, il était venu la chercher ! Elle s'était collée à sa sœur, mais lui ne l'avait pas reconnue, heureusement. Mais maintenant elles étaient toutes les deux dans ce pétrin sans leurs parents chéris. La Petite forma alors une haine viscérale envers ces monstres suceurs de sang.
Après que le vampire l'ai attrapée par le bras et qu'elle et Evan soient à la merci de celui-ci, elle sombra dans le noir. En se réveillant, elle était aux côtés de sa sœur, dans ce qu'elle compris plus tard, être un camp de ponction de sang.
Contrairement à Evan, Ela ne se montrait absolument pas coopérative, mordant, griffant quiconque s'approchant d'elle. Pas de chance pour elle, sa force était loin d'être suffisante. C'est pourquoi aux conseils avisés de sa sœur elle se calma un peu afin d'éviter de se faire punir sévèrement pour son comportement rebelle.
Elle comprit aussi dans ses camps a quel point les humains étaient considérés comme des animaux, des « vaches » à qui au lieu de tirer le lait on en tirait le sang.
L'enfant devint adolescente et grandirent avec elle ses sentiments de dégout et de haine profonde envers leurs tyrans.
Elle et sa sœur avait été à une sorte d'école, ou on leur apprenait à être de bon toutous obéissant.
Vous devinerez à quel point Elaïa se moquait de ce prétendu « apprentissage de la vie et du respect ». Pourtant elle ne faisait pas de fautes graves, Evangeline était la seule à avoir emprise sur elle. Et la peur de se voir séparées l'empêchait d'être à son summum de l'insolence.
Une fois l'école passée, on les envoya dans un camp de dressage au Canada, ce qui confirmait la thèse d'Elaïa comme quoi les humains n'étaient plus que des animaux.
Ce que la jeune adolescente n'avait supporté, avait été l'inspection d'entrée. Elle avait crié, c'était débattue, mais l'on avait comme passée au radar. Comme si son corps n'était qu'une marchandise qu'il fallait vérifier, on avait vérifié jusqu'à sa virginité. Cette vampire qui lui avait fait passer ce « test d'entrée » … elle aurait voulu lui arracher les yeux.
Puis vint le moment le plus horrible de sa vie.
On la sépara d'Evangeline.
6 mois, les plus horribles de toute sa vie. L'impression d'être divisée, l'impression de n'avoir qu'une seule partie de soi-même. Pendant ces 6 mois, Elaïa avait laissé libre court à sa fureur, ne voyant pas pourquoi elle resterait sage et docile si lui on lui enlevait sa raison d'être.
Au bout de 6 mois on les laissa se retrouver et on ne tenta plus de les séparer. Mais quelle ne fut pas son étonnement horrifié de voir sa sœur affaiblie, et n'étant plus que l'ombre d'elle même.
Malgré son mauvais caractère et son côté sauvage, la jeune fille se tempéra. Toutefois elle restait bien moins docile que sa jumelle.
Mais les années l'aidèrent à s'épanouir, tel un bourgeon elle devint une magnifique rose, d'une beauté parfaite mais piquante et sauvage. Elle se rendit compte du fait qu'elle plaisait aux hommes. Tout comme ça sœur, mais ce n'était pas si étonnant sachant qu'elles se ressemblaient comme deux gouttes d'eaux.
Mais les cheveux courts et légèrement rebelles la rendent un peu plus intrigante, un peu plus difficile à attraper dans ses filets.


VI. Désormais



Maintenant et plus que jamais Elaïa à l'impression de n'être qu'un animal que l'on vend au plus offrant, une sorte d'animal de compagnie pour vampires. Elle et sa sœur attendent d'être vendue, ensemble.
Heureusement pour elles, elles sont identiques physiquement, mis à part les cheveux court d'Ela, elles sont des copies conformes, du coup il est plus intéressant selon le « vendeur » de les vendre ensemble afin d'en tirer un meilleur prix. De plus, vendue seule Ela ne serait absolument pas rentable vu son mauvais caractère.
Il est donc plus sage de la part des « vendeurs » de la vendre en même temps qu'Evan qui est bien plus docile (en apparence ). Et ils espèrent que leur futur « maitre » saura mater cette petite sauvageonne.
Ela ne sait pas combien elles valent, mais ce qu'elle sait, c'est que une fois de plus leur gémellité leur rend un immense service, celui d'éviter qu'on les séparent.

Que penser de l'avenir ? Être une esclave d'un riche vampire et se considérer comme chanceuse de ne pas être dehors, sans abris et en constant danger ?
Devant Ela se posait un dilemme, être docile et sage comme sa sœur pour éviter d'en être séparée et d'éviter de s'attirer des ennuis, alors que cela irait contre sa nature profonde et sa haine envers leurs tyrans, ou alors se rebeller et être séparée de sa raison d'être ?

Pour l'instant elle avait décidé d'être sage, d'essayer d'être moins belliqueuse, mais elle ne serait pas agréable pour autant avec les suceurs de sang.





♠ Character


Elaïa n'est pas un ange, loin de là ! Ce n'est pas parce qu'on à réussi à la capturer qu'elle sera pour autant une esclave docile, gentille et soumise. C'est une jeune femme avec un caractère de chien. Une vrai furie.
Si Elaïa à décidé de vous pourrir la vie, elle y arrivera aisément, ce n'est pas l'imagination qui lui manque. Contrairement a sa sœur, qui cache son côté sombre et dangereux, la jeune femme n'hésite pas à être franche et garce face à quelqu'un qu'elle n'apprécie pas. Elle est totalement incapable d'être hypocrite.
Le caractère d'Ela est imprévisible, tout comme elle et ses sautes d'humeurs. La seule personne qui arrive encore à la maîtriser et encore s'il n'est pas trop tard pour cela, est Evan. La jeune femme ferait tout pour sa sœur. Elle se considère comme protectrice de sa sœur, même si elle n'en a nullement besoin.
Et comme Evan est celle que les gens considère la plus « sage » Ela écoutera plus facilement les recommandations ou les mises en garde de sa jumelle.
Comme quoi ce n'est pas parce qu'elles se ressemblent qu'elles sont pareilles.
Par contre Elaïa est une actrice divine. Elle est capable de jouer la comédie ( et très bien ) pour parvenir a ses fins. Elle est réellement capable de tout pour mettre de côté toutes personnes en travers de son chemin, sauf Evan qui bien sur n'aurait pas l'idiotie de se mettre en travers du chemin de sa sœur.

Mais sachez que si vous arrivez a vous frayer un chemin jusqu'au cœur de cette jeune femme, elle sera une amie fidèle et sincère, presque naïve. Mais en ces temps de guerre, occupation, appelez cela comme vous le désirez, Elaïa se méfie de tout le monde, que ce soit humains ou ces maudits suceurs de sang ! Contrairement à sa sœur qui est froide et qui possède un sang-froid hors du commun, elle est très chaleureuse et est tellement spontanée qu'elle ne réfléchira pas toujours avant de répondre ou d'agir. Mais ça ne veut pas dire qu'elle est idiote pour autant. Sa nature est simplement d'être franche. Mais s'il le faut elle saura très bien mentir, même si ce sera avec moins de talent que sa sœur.

Pour la jeune femme Evan est comme un exemple de sagesse et de sang-froid. Dans son cœur sa sœur est posée sur un piédestal. Comme dit souvent sa jumelle, « deux corps pour une seule et même âme ». Elaïa ne peut aller bien si sa sœur va mal et elle se sent heureuse si elle sent sa jumelle heureuse.
C'est comme si un lien les reliaient et leurs permettait de savoir comment va l'autre.

La plus grande peur de la jeune femme est assez simple a déduire, c'est d'être séparée de sa sœur, c'est pour cela qu'elle serait capable de se battre corps et âme pour rester auprès de sa jumelle chérie. Pour elle c'est a la vie a la mort. Elle ne peut vivre si sa sœur est morte, et elle sait que c'est un sentiment réciproque. En ces temps l'amour d'une sœur jumelle est surement le trésors le plus précieux, sur lequel Elaïa veille sans relâche.



♠ Physical


Comment décrire Elaïa sans décrire sa sœur en même temps. C'est peut être le désavantage des jumelles parfaites, tellement ressemblante que même leurs parents s'y tromperaient.
Même si leur ressemblance est frappante et qu'il est difficile de les distinguer on peut tout de même apercevoir quelques divergences dans leur physique.
Elaïa est plus grande que sa sœur, certes, pas de beaucoup mais cela suffit aux rares personnes proches d'elles de les distinguer.Mais cessons de les comparer, et faisons un instant comme si elle n'avait pas de jumelle afin de ne pas compliquer son tableau.

Elaïa est une jeune fille blonde, a la peau si pâle que une poupée de porcelaine serait comme bronzée comparée à elle. Ce n'est pas parce qu'elle vivait dans une cave, non, mais tout simplement que le moindre rayon de soleil trop insistant sur sa peau délicate lui provoque des coups de soleils et la rend cramoisie, ce qui selon elle n'est pas une couleur très glamour.

Du haut de ses 1m67 ( deux centimètres de plus que sa sœur youhouu), la jeune femme est considérée comme mince, mais sous ses airs de poupée fragile se cache des muscles. Certes, ce n'est pas non plus une catcheuse, mais elle a fait du sport de combat assez longtemps pour avoir les cuisse et les bras musclés, et les abdos, n'en parlons même pas !
La jeune fille possède tout comme Evan, de long cheveux blonds qui cèdent à tous ses caprices quand il s'agit de coiffure, elle peut réellement en faire ce qu'elle veux, bouclés, lissés, courts, longs.
Elaïa et Evangeline sont belles, vraiment très belles, un visage ovale et d'une telle finesse qu'il vous en couple le souffle. Imaginez donc un peu ! Une perfection de la nature mais en deux fois !
Ses lèvres sans être trop grosses sont pulpeuses et roses de nature. Légèrement brillante car la jeune fille ne peut se défaire de sa manie de se passer la langue sur les lèvres.

Ela tente pourtant de se différencier de sa sœur jumelle. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne l'aime pas de tout son cœur ! Sans sa sœur elle serait perdue, mais la jeune femme à besoin de sentir qu'elle possède SA propre personnalité, son propre style. C'est pourquoi elle préfère la plupart du temps arborer une coupe a la garçonne tout en rebiquant ses cheveux, se donnant un air rebelle et affirmant son sale caractère. Les yeux maquillés plutôt charbonneux et très appuyés qui permet de mettre en valeur ses magnifiques yeux bleus-gris tout en leur donnant une profondeur presque effrayante.

Dans sa garde robe on trouvera souvent des vêtements originaux et de couleurs très appuyés, noir intense, rouge sang ou bordeaux, vert émeraude, mauve-indigo, bleu électrique. Elle aime les couleurs flashys et le noir. Ainsi que des accessoires en touts genre : rubans pour les cheveux, barrettes …

Bien sût avec tout ce qui se passe et le fait qu'elle ai été capturée avec sa chère sœur le loisir de se coiffer, de se maquiller et de s'habiller comme elle veux est quelque peu … limité.



♠ Derrière l'écran

Célébrité Avatar : Elisha Cuthbert
Prénom ou pseudo : Mélou
Age : 19 ans
D'où connais - tu le forum ? Google est mon ami :p
Ton avis sur le forum : Plutôt bon, sinon je ne serai pas ici présente !
Présence sur le forum : Le soir et le week-end ( pas toujours )
Exemple de Post :

Spoiler:
 

Code :Ok par Ally

♠ The End


Dernière édition par Elaïa Brynjolf le Mar 4 Jan - 20:07, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Ven 31 Déc - 17:17

Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Ven 31 Déc - 20:46

Merci beaucoup Very Happy
J'espère que nos fiche vous plairons ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Moreno

avatar


Messages : 55

Feuille de personnage
Age perso :
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Sam 1 Jan - 20:33

Bienvenue Elaïa, je t'invite à passer ta fiche sous un correcteur et corriger les quelques répétitions de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Dim 2 Jan - 22:11

Je suis encore loin d'avoir fini ><' alors ne vous en faite pas ... je passerai ma fiche au peigne fin afin de chasser les fautes et autres disgracieuses répétitions ^^
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor

avatar


Messages : 40
Age : 28

Feuille de personnage
Age perso : 18 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Lun 3 Jan - 1:36

Bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Lun 3 Jan - 22:38

Fiche terminée ! S'il y a des choses à modifier ou qui ne sont pas claires je vous écoute ^^
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Mar 4 Jan - 23:34

Fiche validée.
Tu peux désormais :
* créer ta demande de topics
* ta fiche de lien
* faire recenser ton avatar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    Mar 4 Jan - 23:36

Merci beaucoup !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elaïa, la chère et tendre peste    

Revenir en haut Aller en bas
 

Elaïa, la chère et tendre peste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEMESIS :: ♦ PRESENTATION :: ♣ Dossiers Validés-
Sauter vers: