Bienvenue sur le forum Rpg Nemesis.
Vous allez entrer dans un monde où les ténèbres ont pris possession de la liberté humaine.
Ce forum est déconseillé au - 18 ans.
Ouverture le 04/12.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons la bienvenue sur le forum NEMESIS
ouvert depuis le 04/12/2010
Nombre de ligne exigé : 15 lignes complètes.
Nous vous rappelons que le forum est accessible pour les + 18 ans.
De ce fait, tous les sujets ne sont pas visibles car certains peuvent contenir des scènes de violences pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.
Pensez à voter sur les top sites pour ramener du monde.
Possibilité de créer son personnage mais favorisez les prédéfinis qui sont importants pour l'histoire.

Partagez | 
 

 Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Ven 31 Déc - 16:50

♠ Identification Card



Brynjolf Evangeline




Nom : Evangeline
Prénom : Brynjolf
Age : 21 ans
Date de naissance : 09/02/2004
Groupe : Esclave
Lieu de Résidence : En attente d'être vendue



(c) credits



♠ My Story

Écrire minimum 20 lignes

Chapter 1 : Once Upon a Time


Les jumelles Brynjolf sont nées un matin de février de l’an de grâce 2004, après une longue et désagréable vague de froid qui avait failli empêcher à leur mère d’atteindre l’hôpital à temps pour l’accouchement. Les parents des deux petites poupées, fraichement mariés, ne s’attendaient pas à voir un second petit bout de nez se pointer la première petite tête blonde ayant fait son apparition, et se retrouvèrent dès lors avec une paire de filles qui emplirent chaque espace et instant de leur vie.
Totalement identiques du bout du crane aux orteils, eux même peinaient à distinguer Evangeline d’Elaïa, jusqu’à ce que leurs caractères fassent leur apparition. Dès lors, ils n’eurent plus vraiment de mal à déterminer qui était qui : Alors que la première était une enfant calme, jouant sagement dans son coin, ou rêvant tout simplement, la seconde était une véritable boule d’énergie, riant, chantant et sautant de partout, prête a tout essayer et a entrainer sa sœur dans toutes les bêtises possibles et imaginables. Si Elaïa fut la première à apprendre à marcher, elles se mirent à parler exactement au même moment, assez tôt d’ailleurs. Se stimulant chacune, elles s’amusaient par mimétisme à répéter chaque mot qui tombait dans leurs petites oreilles, et bientôt la maison de la famille Brynjolf devint une grotte à l’écho incessant. Le petit couple de fillettes, fusionnelles depuis la naissance, devint même l’attraction de l’école communale, refusant d’être habillées autrement qu’à l’identique, et s’amusant a parler exactement au même moment. Pire encore, leur gémellité était si forte que l’une pouvait commencer une phrase et l’autre la terminer, sans qu’elles eurent même à se concerter. Enfin, leur farce préférée demeura quand même l’échange d’identité, les rares fois où leur mère arrivait à les habiller différemment, il ne fallait pas les quitter des yeux une seconde, sans quoi elles échangeaient leurs vêtements, et faisaient tourner en bourrique leur entourage.
Cette joyeuse cacophonie se poursuivit jusqu’à la première décennie des deux petites filles. Jusqu’à ce que les choses se gâtent, pour tout le monde…


Chapter II : There will be blood

" Flash Back"


- Maman j’ai peur !
-Chut ma chérie, va rejoindre ta sœur, et surtout ne bouge pas, ne fais pas de bruit !


J’acquiesçais en déglutissant fébrilement, puis j’escaladais les barreaux de l’échelle menant au grenier quatre quatre , soulevant la trappe grinçante et découvrant le visage fantomatique de ma sœur. Ela ressemblait a un cadavre, tant son teint d’habitude d’une paleur fraiche semblait cireux et maladif. Des cernes bouffaient la moitié de son visage, et je m’aperçu en prenant sa main dans la mienne pour m’aider à grimper qu’elle s’était rongée les ongles jusqu’au sang, elle qui était d’habitude si coquette. Je fermai la trappe avec la plus grande précaution, me blottissant contre le corps frêle de ma sœur, tentant tant bien que mal de la réchauffer. Mais a vrai dire, je ne savais pas laquelle de nous deux tremblait le plus. Nous mêlâmes nos doigts les uns avec les autres, en siamoises, et je repris mon souffle le plus lentement possible.

Il n’y avait pas de bruit dans la maison. Tout semblait paisible, calme, presque endormi. Et c’était pas vraiment normal. Je n’avais jamais connu ma maison autrement que dans un joyeux bazar, un tendre bordel et une cacophonie perpétuelle ? Nous étions parti pour L.A juste après la recrudescence des violences a Londres, avant de comprendre que la violence, et surtout leur Origine, était partout … En temps normal, j’aurais béni un peu de calme, mais la, il traduisait plus le malaise ambiant qu’un moment de répit. J’avais l’impression d’être dans un mauvais film d’horreur, ceux que maman refuse que l’on voit Ela et moi mais qu’on regarde quand on est juste avec papa. A présent la seule chose que j’entendais, c’était les battements de mon cœur et de celui d’Ela. Et peut être un ou deux sanglots. C’est la voix plaintive de ma moitié qui me tira de ma torpeur.

-… Tu crois qu’ Ils sont là … ?
- J’en … j’en sais rien Ela…
- J’ai peur … imagine qu’Ils nous face pareil…
J’entendis un sanglot étrangler la gorge de ma sœur.
-Pareil qu’à qui .. ?
- Tu sais bien … Pareil qu’aux Lockwood, aux Bernier et tous les autres… ils entrent dans les maisons… Puis tout le monde disparait… Ou comme, comme tout à l’heure…

Par réflexe, je plaquai ma main sur sa bouche, l’empêchant de continuer. Je n’avais rien vu, je ne voulais pas en plus qu’elle me le dise. Je l’avais entendu hurler peu avant, juste avant que papa l’amène dans le grenier, et que maman m’attrape par le col et m’entraine avec elle dans la cuisine. Elle ne m’avait pas expliqué grand-chose, juste qu’un monsieur s’était fait tué en pleine rue, comme ça, sans explication, et que par précaution, il fallait qu’Ela et moi nous nous cachions, et surtout, que l’on ne fasse pas de bruit … J’avais froid, j’étais terrorisée, et seuls ma fierté et mon orgueil m’empêchait de pleurer. Maman, papa, où étaient ils … J’avais l’impression que nous étions dans le noir depuis tellement longtemps … Impossible de savoir, je m’assoupissais lentement. Puis Ela se débattit rageusement, avant de se raidir contre moi.

- Evan’, j’ai entendu du bruit…

Je tendis l’oreille en même temps que ma main rejoignait celle de ma sœur, le cœur battant à une vitesse folle. Des bruits de pas, mais pas de cris, pas de chute, pas de lutte. Juste des pas, pas beaucoup, peut être une ou deux personnes, j’avais trop peur pour me concentrer. Puis finalement, la trappe s’ouvrit, lentement, avec un grincement sinistre. Pas de lumière, la personne qui avait trouvé l’ouverture l’avait surement fait l’aveuglette. Bizarrement, la voix qui s’éleva, bien qu’inconnue, n’était pas du genre a faire peur. Elle était … Normale, humaine, enfin je le croyais.

- Drake, vise un peu ce que j’ai trouvé…

D’autres pas, mais cette fois on alluma la lumière. Sans que je sus comment ils avaient fait, deux hommes étaient là, devant nous, sans que nous ayons pu les voir monter. D’instinct, je me collai un peu plus fort à ma sœur, sans pour autant réussir à détourner les yeux des deux hommes en face de moi. Le premier, celui avec la voix humaine, tourna la tête vers son compagnon, celui qui s’appelait Drake, de toute évidence.

-Alors, c’est laquelle ?
L’intéressé me fixa, puis ma sœur, avant d’hausser les épaules d’un air désabusé.
- J’en sais strictement rien. Tu as vu comme elles se ressemblent, comment veux tu que je sache ! après tout, finissons en, et rentrons, je suis las …
-Attend…

Le premier s’avança vers nous, et saisit mon bras avec un force que je n’aurais jamais prévu en vue de sa taille modeste. Il m’arracha des bras de ma sœur, nous tirant a chacune un couinement, puis releva mon menton entre son pouce et son index. De son autre main, il écarta les mèches de cheveux cachant mon visage, dévoilant mon regard brouillé de larmes, qui ne l’émurent pas plus que cela. Lentement, je le sentis s’approcher de mon cou, son souffle froid léchant ma peau tiède d’enfant, avant qu’il ne me lâche, apparemment fort satisfait :

- Ouais … Elles sentent super bon, une vraie invitation … Et regarde, elles sont pareilles, parfaitement identiques… Il y a du potentiel dans ces deux la, de quoi investir pour plus tard … Si t’en veux pas , moi je les prend !

Je l’entendis se saisir de ma sœur, qui poussa un hurlement strident. Mon dernier souvenir de la scène, puis tout devint noir …"


Chapter 3 : Let's begin the nightmare...

[justify] Les années d’adolescence d’Evangeline ne lui laissèrent pas de souvenirs marquants. A vrai dire, elle subit même une espèce d’amnésie partielle, lui laissant des trous béants dans l’esprit, pouvant s’étaler parfois sur plusieurs mois. Bien sur, elle savait où elle avait été, dans un camp de concentration, ou plutôt d’extraction de sang pour servir de vaches à lait pour vampires, mais elle se rappelait également avoir été à l’école, jusqu’à l’obtention d’un diplôme, sans trop savoir lequel. A vrai dire, elle ne se doutait pas encore que seuls certains humains accédaient à l’éducation, ceux qui avaient été recommandés non pas pour la reproduction ou la ponction sanguine, mais pour l’élevage. Ainsi, après une demi douzaine d’obscures années passées un tube dans chaque bras, Evangeline, toujours accompagnée de sa sœur, fut envoyée au canada, dans un des plus grands centres de dressage d’humains au monde.
A vrai dire, le début du dressage fut horrible : on les emmena la bas dans un espèce de wagon a bestiaux, dans le froid, la neige et le vent glacial. Une fois arrivée, on leur confisqua leurs effets personnels, photos, habits secondaires, et chacun fut trainé vers une salle d’opération froide et métallique. La bas, une vampiresse brutale et vicieuse l'ausculta des pieds a la tête, vérifiant chaque parcelle de peau de l’adolescente, ses cheveux, ses yeux, sa dentition, et bien entendu, sa virginité. En effet, les viols et autres attouchements étaient monnaie courante dans les camps d’exploitation, et ce ne fut que par miracle que les deux adolescentes furent préservées de ce fléau. On les mit enfin en dortoir, et c’est la que la tragédie débuta : Les jumelles furent séparées. Alors qu’Elaïa tempêtait, mordait, griffait, insultait ses geôliers afin de pouvoir rejoindre sa sœur, Evangeline se referma complètement sur elle-même. Elle obéissait a chacune des ordres qu’on lui donnait, mais ne dormait plus, ne s’alimentait plus, faisant vaciller sa santé comme la flamme d’une bougie en décembre. L’histoire ne raconte pas si ce fut par lassitude de la colère de l’une ou par crainte du décès de l’autre, mais elles furent réunis environ 6mois après leur séparation. Mais 6 mois, c’est loin pour des jumelles.
Les années qui suivirent furent, si ce n’est plaisantes, au moins paisible pour la belle Evangeline : alors qu’elle grandissait, elle se rendit plus ou moins compte de l’effet qu’elle faisait aux hommes, humains ou vampires, et maladroitement, puis avec de plus en plus de finesse, apprit l’art subtil de la séduction et du charme, a la manière d’une geisha débutante. Elle se garda bien sur de tout contact charnel, sachant pertinemment que cela ferait baisser sa valeur marchande, et donc les chances d’avoir une vie confortable, et surtout avec sa sœur. Alors que l’une conservait son caractère de chat sauvage, l’autre se muait en félin de salon, propre, calme et racé, apprenant a tenir tête aux autres sans déclencher ni rancœur ni représailles, charmant les hommes a coup d’attention et de battement de cil, les femmes à coup de compliments, de comparaison flatteuse et , si besoin, de mensonges éhontés. Son apparente docilité lui valu d’être haïe par certains humains récalcitrants, mais eut le mérite de bien la faire voir par ses tortionnaires, et lui permettre parfois d’éviter bien des désagrément à sa rebelle de sœur. En effet, comment punir un être démoniaque qui ressemble tant a un ange ?


Chapter 4 :If today was your last day...

Voici a présent les deux jumelles sur le départ... Leur vingt et une ème année enfin révolue, elles n'ont plus leur place dans le centre de dressage, avide de chair fraiche a molester. Si leur peau est encore douce, malgré les quelques cicatrices en souvenir de leurs mauvais traitement, leur cœur quand à lui s'est tanné comme du cuir: souple mais a la croute épaisse, douce mais indéchirable. L'une dansant, l'autre chantant , les deux sœurs forment un lot à la fois rare et intrigant pour quiconque les achètera : a la fois semblables et pourtant si différentes, chacune des deux recelle son lot de secrets, de déchirures et de souvenirs. Leur seul désir avoué ? demeurer ensemble, toujours. Mais entre la fausse douceur de l'une, et la franche sauvagerie de l'autre, qui sait quel genre d'incroyables tours elles pourront vous jouer ...




♠ Character

A l’image d’un yin et d’un yang, les jumelles se ressemblent autant physiquement que leur façon d’être les sépare. Nous ne parlerons ici que d’Evangeline, la sage, la douce … La vénéneuse Evangeline.
A sa capture, on ne peut pas dire qu’Evan’ posa énormément de problème : Elle se plia aux contrôles, de formes diverses et variés, pas franchement agréables d’ailleurs, avec un calme et une élégance peu commune, faisant parfois douter ses tortionnaires de sa nature humaine. Peu expressive, surtout comparée a sa jumelle, elle ne parle que lorsque qu’elle s’y sent obligée, ou que son maitre lui demande. Sa voix, légèrement plus grave que celle de sa sœur, est également plus posée, comme si la jeune femme réfléchissait et sélectionnait avec attention les mots qui sortaient de sa bouche. Peut-être parce que c’est le cas en fait.
Depuis leur capture, Evangeline a pris le parti de se forger l’image d’une humaine aussi belle que serviable, ravalant sa fierté avec beaucoup plus de facilité que sa sœur, qu’elle doit constamment canaliser afin de lui éviter quelques châtiments peu agréables. Cela n’empêche pas la jeune femme d’être extrêmement orgueilleuse, et sous son apparente soumission dissimule une détermination et un esprit vif, calculateur, et les plus médisants pourraient même l’accuser d’être manipulatrice… A juste titre.
Ainsi, La jolie blonde se montrera a la fois fraiche et gaie avec un maitre excentrique que discrète et soumise avec un maitre plus dominateur. De même, elle sera capable de répondre avec une insolence déguisée a un maitre aimant le conflit, ou d’écouter la lancinantes litanies des plaintes d’un éploré si cela lui permet d’assoir son influence ou de mettre en confiance son possesseur. Séductrice depuis son plus jeune age, elle a appris de son ancienne vie l’art de la séduction et du flirt, et se doute, non sans dérision, qu’un mâle, humain ou vampire, demeure un mâle. Ainsi, Evangeline ne fait pas confiance aux gens, ou très difficilement, en dehors de sa jumelle, qu’elle est la seule a pouvoir calmer dans ses accès de furie. Pour les autres, humains notamment, vous ne verrez en elle qu’un individu froid et indifférent, aux expressions condescendantes et au répondant acéré.
Cependant, si vous avez l’occasion un jour de vous immiscer dans l’esprit de la belle jeune femme, vous y verrez un esprit froid et tenace, une détermination sans borne et, paradoxalement, une soif inaltérable de liberté. En effet, la jeune femme serait prête à , disons-le clairement, à peut près tout pour se débarrasser de la puce implantée entre ses deux omoplates, et plus encore pour que l’on retire celle de sa sœur … même a s’allier définitivement aux vampires, ou au contraire les exterminer un à un.

Enfin, La seule véritable limite et faiblesse de la jeune femme réside en une seule et unique personne : Elaïa. Sa jumelle, détentrice de la moitié de son âme, est pour ainsi dire sa raison de vivre. Chacun de ses actes murement réfléchi n’est envisagé que dans l’objectif a long terme de les sortir toutes les deux de cet enfer d’esclavage. Reliée à elle par la pensée de manière presque télépathique, la seule idée de la voir souffrir ou de la savoir en danger est une véritable torture pour elle. Et peut être le seul moyen de la voir véritablement plier …



♠ Physical


Evangeline est évidemment le portrait craché de sa sœur. Ou peut-être est-ce l’inverse, personne n’a jamais su laquelle des deux est née en première. A l’instar de sa sœur, la jeune humaine n’est pas vraiment grande, atteignant péniblement le mètre soixante-sept, ni bien épaisse, ce qui n’est pas vraiment choquant, au vue de la manière dont elles ont été nourries ces derniers mois, et de la façon dont les jumelles s’efforcent de conserver une masse musculaire honorable, Evangeline ayant acquis une maitrise des plus convenable du Krav maga, un art martial israélite aussi violent que dangereux, en total décalage avec son apparence docile et pacifique..

Chacune d’entre elles a les cheveux d’un blond nordique, bien que la chevelure d’Evangeline soit plus longue et disciplinée que celle de sa sœur. A la peau soyeuse, douce et laiteuse, la jeune femme aurait pu attirer bien des convoitises quelques décennies plus tôt, et en attire encore, par luxure ou simple esthétisme. Sa taille de danseuse et ses courbes avantageuses font d’elle un « objet » de bonne qualité, qui doublées d’une bonne santé et de sa gémellité, en fait un article chère et rare, accessible uniquement pour un maitre en ayant les moyens.

Son regard est peut-être ce qui est le plus frappant chez cette petite personne : ses iris, d’un bleu glacier, varient d’intensité et de couleur selon la luminosité de la pièce dans laquelle elle se trouve, et surtout, par son humeur, passant du bleu océan à un gris polaire en l’espace de quelques secondes. Ses lèvres, rondes et pleines, affichent souvent une petite moue boudeuse, rapidement effacée par un sourire enjôleur dès lors qu’elle se trouve en bonne compagnie.
Concernant ses habitudes vestimentaires, Evan’ n’a pour ainsi dire, pas de style particulier : elle se sent aussi a l’aise en jean baskets qu’en robe de couturier, et cette adaptabilité lui permet de se plier aux envies de ses maitres de manière aussi rapide qu’efficace ! Quand elle a le loisir de pouvoir se vêtir seule, elle conserve une préférence pour les tenue légères, où elle se sent plus libre de ses mouvements, jupes et autres robes fendues à l'asiatique…

Enfin, je vous confierais un petit secret afin de distinguer les deux jeunes filles quand ses dernières sont habillées et coiffées de la même manière : leurs grains de beauté. En effet, au même titre que les empreintes digitales, leurs emplacements diffèrent d’un individu à un autre. Pour Evangeline, son grain de beauté distinctif se situe sur le coté de son sein droit. Pour Elaïa… A vous de le découvrir …



♠ Derrière l'écran

Célébrité Avatar : Elisha Cuthbert
Prénom ou pseudo : Cha'
Age : 18
D'où connais - tu le forum ? un top site affilié a mon forum
Ton avis sur le forum : Tout jeune, mais le contexte me plait beaucoup ! (et le graphisme .. Wahoo *_*)
Présence sur le forum : Le week end pour le rp, un peu tous les jours pour me tenir au courant
Exemple de Post :
Spoiler:
 
Code :
Ok par Ally
♠ The End



Dernière édition par Evangeline Brynjolf le Mar 4 Jan - 18:29, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Ven 31 Déc - 17:20

Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Ven 31 Déc - 20:11

Merci Very Happy
en esperant que Nos fiches vous plairont Wink
si il y a des problèmes de compréhension, dites le nous ><
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Moreno

avatar


Messages : 55

Feuille de personnage
Age perso :
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Sam 1 Jan - 20:41

Bienvenue Evangeline, petite question, "Ela" est bien un diminutif pour ta jumelle? Car je n'ai pas lu clairement si ça l'était ou non.
Et merci pour le graphisme ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Sam 1 Jan - 23:06

Oui c'est bien ca, Ela pour Elaïa, Evan' pour Evangeline Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Dim 2 Jan - 23:02

Pardon du double post, mais je tenais a préciser que je suis en partiels a partir de demain ... et par conséquent je risque de prendre du retard sur ma fiche, je suis désolée Sad
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor

avatar


Messages : 40
Age : 28

Feuille de personnage
Age perso : 18 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Lun 3 Jan - 1:35

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Mar 4 Jan - 18:30

je crois que tout est bon ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Mar 4 Jan - 18:52

Là je dois m'absenter mais je lis ça ce soir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Mar 4 Jan - 18:58

Par contre si tu ne l'as pas encore fait je t'invite à signer le règlement.
Merci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   Mar 4 Jan - 23:53

Fiche validée.
Tu peux désormais :
* créer ta demande de topics
* créer ta fiche de lien
* recenser ton avatar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Evangeline, pour votre plus grand déplaisir [80% completed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEMESIS :: ♦ PRESENTATION :: ♣ Dossiers Validés-
Sauter vers: