Bienvenue sur le forum Rpg Nemesis.
Vous allez entrer dans un monde où les ténèbres ont pris possession de la liberté humaine.
Ce forum est déconseillé au - 18 ans.
Ouverture le 04/12.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous vous souhaitons la bienvenue sur le forum NEMESIS
ouvert depuis le 04/12/2010
Nombre de ligne exigé : 15 lignes complètes.
Nous vous rappelons que le forum est accessible pour les + 18 ans.
De ce fait, tous les sujets ne sont pas visibles car certains peuvent contenir des scènes de violences pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.
Pensez à voter sur les top sites pour ramener du monde.
Possibilité de créer son personnage mais favorisez les prédéfinis qui sont importants pour l'histoire.

Partagez | 
 

 Catherine De Launay, Duelliste éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 12:14

♠ Identification Card



De Launay Catherine




Nom : De Launay
Prénom : Catherine
Age : 350 ans
Date de naissance : 27 décembre 1675
Groupe : Les éternels
Lieu de Résidence : un appartement à Los angeles



(c) credits



♠ My Story



Los Angeles janvier 2025

Je m'ennuie. Je m'ennuie tellement, les humains sont pathétique ils ont abandonné, moi qui espérait tellement que l'un d'entre eux devienne une fine lame, mais ce ne sont que des animaux, en tout cas ils ne méritent pas d'être mieux traité.

Paris juillet 1793

Je n’avais jamais vue la nuit si lumineuse, elle me rappelait le jours, c’était beau cette lumière mêlé à la peur et à la colère des parisiens qui imprégnaient littéralement de son parfum si particulier cette nuit, la dernière nuit. J’étais à ma fenêtre, habillé comme un homme. J’étais totalement absorbé par cette nuit, je regardais des hommes trainés une femme, sans doute une noble dans la boue, la déshonorant, la frappant, cela m’excitait, j’avais envie de plonger parmi eux, de me mêler à cette violence si stimulante. Je ne sursautais pas quand je sentis ses mains glacés se faufiler sous ma culotte allant me caresser doucement.

- Cette nuit est spécial. Dit il, alors que ses lèvres me chatouillaient le cou.

Je me retournais, passant mes bras autours de son torse et l’attirant à moi pour échanger un baiser fougueux nos langue se mêlant jusqu’à ce que nous nous mordîmes les lèvres pour échanger encore une fois notre sang comme il y a si longtemps …

Moscou Aout 1793

- C’est bien ce que je me disais, une autre vampire.

Je regardais la femme qui se trouve devant moi. Elle est superbe, assise sur une sorte de trône en bois massif. Je le sentais moi aussi, elle était une vampire, la première que je rencontrais depuis mon mentor. Pourtant j’avais le sentiment de la connaitre, comme si nous faisons partie de la même famille.

- Que viens tu faire sur mon territoire? Tu veux prendre ma place? Tu veux me détruire?

Je lui souris en m’inclinant, je n’avais aucune de ses intentions, je n’étais venu qu’à Moscou pour me changer les idées, voir autre chose, mais tomber sur une vampire, je ne croyais pas sa possible, mais après tout s’il existait un vampire pour me transformer, pourquoi pas d’autre? Je l’entendis s’approcher de moi, elle me prit le menton, relevant mon visage pour la regarder dans les yeux.

- Tu es aussi sa fille. Dit elle simplement.

J’acquiesçais, nous étions du même sang,.

Versailles mars 1692
Je tombe dans la poussières totalement à bout de souffle, des larmes coulant le long de mes joues pour humidifier le sol sec. La lune est témoin de ma défaite et pour la première fois je n’ai rien pus faire. Ma lame est planté dans le sol, juste assez proche pour que mes doigts puissent l’effleurer, mais je n’essaies même pas de la récupérer. Je me retourne doucement, regardant droits dans les yeux noirs de cet homme que je vois pour la première fois. Jamais personne ne m’avait battue si facilement, il était si rapide, si puissant, je sentais encore la douleur dans mon bras suite à mon désarmement.

- Tu es forte … Dit il

Je sens un désir puissant monter pour cet homme alors qu’il pose son pied sur mon torse, me plaquant au sol, ne me laissant aucune possibilité de fuite. Il me domine et je l’accepte, j’ai perdu, il est mon maitre. Il range sa rapière au fourreau avant de se baisser et d’arracher d’une seule main avec une facilité surnaturel ma chemise et mon corsage. Je rougis alors que je n’ai jamais ressentie de gène à me dévoiler devant un homme. Il s’allonge sur moi et je sentais une vive douleur dans la gorge, la nuit se referme sur moi …

Une diligence sur la route de Moscou Aout 1793

Je pestes contre la route sur laquelle je roule, ce pays était vraiment en retard, ne pouvait il même pas faire une route droite en bonne état? J’étais de mauvaise humeur et je n’aimais pas ça, c’était la bonne solution je le savais, plus d’un siècle avec un seul homme, on devait se séparer, mais quand même, je me sentais seule. Je pourrais peut être enfanter? Non, ce n’était pas une bonne idée, de toute façon dès que je serais arrivé à destination je me mêlerais à la noblesse et tout irait pour le mieux. Machinalement je sortis ma rapière commençant à la nettoyer. Le voyage promettait d’être encore long …

Paris Juin 1685

- Ma fille j’ai a te parler.

Je croise les doigts dans mon dos, je n’aime pas trop quand mon père me convoque dans son bureau. C’était presque toujours pour m’annoncer de mauvaise nouvelle. La pièce était petite et mal éclairé, l’uniforme de parade de mon père se trouvait sur un mannequin placé juste à coté de l’unique fenêtre qui donnait sur la cour. Malgré qu’elle soit ouverte la chaleur était étouffante, les rires des soldats parvenaient jusqu’à nous, ainsi que celui plus incisif du métal qui s’entrechoquait. Un son qui me donnait des frissons dans le dos, des frissons de plaisirs. C’Est-ce que devais ressentir les dames qui venait le soir dans la caserne et qui s’amusait avec les soldats.

- Je vais devoir partir de nouveau, le Roy a encore une guerre à mener et je fais partie des officiers demandé pour organiser et suivre l’armée.

Je ne dis rien, ce n’était pas la première fois que mon père partait et il était toujours revenu. J’avais un peu peur bien sur, mais il ne me laisserait pas tomber.

- Je vais te laisser sous la garde de Demetrio et de notre gouvernante, tu ne la fera pas devenir folle encore une fois.

Je souris, bien sur que je la rendrais folle, elle ne pouvait pas comprendre que je ne souhaitais pas apprendre à me tenir bien, mais à tenir bien la rapière que me prêtais Demetrio, il ne refusais jamais de m'apprendre à me battre ...

New York 1969

Je déteste cette période, les humains sont si moue. Je n’ai même pas put tirer ma lame cette décennie contre un adversaire. Peace and love, monceau de connerie, il me faut de l’action, je devrais partir...

New York septembre 2012

- Tu n‘es pas facile à trouver.

Je regarde la vampire Russe, elle a bien changer depuis que je lui ai laissé la vie. Elle semble plus humble et cette fois ci c’est elle qui baisse les yeux en me voyant.

- J‘ai une nouvelle à t‘apporter, nous avons décider de nous dévoiler aux humains et de prendre le contrôle du monde.

Je me détourne d’elle, regardant par la fenêtre de mon appartement qui donne sur central park. J’avais entendu parler de cette histoire de contrôle, mais je pensais que ce n’était qu’une rumeur, mais si elle était là …

- Je suis venue te voir, je penses que tu pourrais nous être utile, je ne connais pas meilleurs combattante que toi.

J’allais doucement vers ma rapière, elle était attaché à des crochets sur mon mur, comme une simple décoration, depuis combien de temps je n’avais pas tirer cette lame, depuis combien de temps elle n’avait pas gouté le sang. Je regardais de nouveau la vampire, elle me fixait droit dans les yeux et je lui fis un grand sourire dévoilant mes crocs, c’était d’accord, je ferais partie de cette prise de pouvoir.

Japon avril 1842

- Tu ne gagneras pas Gaijin. Yuriko est à moi.

Mon adversaire fit un mouvement vif avec son katana, faisant siffler l’acier feuilleté de sa lame dans le vent. Je garde ma main posé, la paume vers le haut, sur le manche de mon propre katana comme me l’a appris mon Sensei. Je lèves les yeux vers le cerisier qui me surplombe, il est magnifique avec ses fleurs toute ouverte sous la lueur de la lune, magnifique comme Yuriko. Je crois que je suis tombé amoureuse de cette fleur.

Le vent se lève doucement, jouant dans les branches de l’arbre alors que le silence n’est plus qu’interrompue par les pleurs de la jeune femme. Le duel commencera bientôt, dès que les fleurs du cerisier commenceront à tomber. Je pousse un long soupire et je l’entends une fleur c’est détaché, juste au dessus de moi, dans un claquement qui me parait aussi fort que le bruit d’une bombarde, mais je ne bouge pas, pas encore. Je l’entends il a vue la fleur tomber, il se déplace, il n’est pas encore à porté, mais il pense déjà qu’il à gagné.

Je ne fais qu’un seul mouvement et il tombe, s’écroulant le torse ouvert par deux grand coup de ma lame qui est déjà dans mon fourreau. J’ouvre les yeux, attrapant doucement et avec délicatesse la fleur qui à signé son arrêt de mort. Je la porte à les narines, humant doucement son parfum délicat qui lute contre celui capiteux du sang. Les yeux de mon adversaire son grand ouvert plein de détermination. Il ne s’est même pas rendu compte qu’il était mort. Je me détourne, allant doucement, laissant mon kimono voler dans le vent derrière moi. Je vais libérer celle que j’aime, lui offrant la fleur de cerisier qu’elle sert sur son cœur la mouillant de ses larmes. Je la prend dans mes bras, nichant mon visage dans son cou.

Elle n’hurle même pas...

Paris Mars 1692

- Encore!!!

Il me pousse et j’essai de réprimer un grognement. J’ai si faim, cette douleur dans mon ventre, dans mon esprit, dans tout mon être. Jamais je n’avais ressenti ça. Il me colle contre le mur, mais mes yeux ne peuvent se détacher de la catin morte qui git à nos pieds, il doit lui rester du sang en elle, j’en suis sur je le sens et je veux du sang, pour apaiser ma faim, ma soif, des mots tellement faibles pour ce que je ressens.

- Tu dois te contrôler Catherine, tuer un humain peut être dangereux.

Il me saisit par la gorge, me forçant à le regarder droit dans ses yeux noirs. Immédiatement ma faim semblait se calmer, disparaitre derrière se que je ressentais. Ses yeux me transperçaient, me pénétraient. Je voulais me contrôler pour lui, j’y arriverais, j’en étais sur et certaine...


L’Ouest Américain Mars 1819

- Tu vas mourir Blacksmith, cette femme est à moi!!!

Je souris alors que les deux hommes se faisaient face sous le clair de lune. Tout le village semblait tournée vers ses deux hommes qui se battaient pour moi. Ils étaient ridicule, l’un face à l’autre attendant que la cloche de l’église sonne les douze coups de minuits. Les hommes avaient redécouvert le duel et malheureusement ils avaient préféré les armes à feu à l’épée. Pourquoi ce besoin de technologie? Franchement les duels dans l’ouest étaient d’un chiant.

Le coup de feu partie sans même que je me sois rendu compte que la cloche de l’église avait sonné. Blacksmith était le vainqueur et il mourrait de ma main ce soir. Je pourrais tous les tuer d’ailleurs? Ce ne serait pas la première fois.

Londres novembre 1940

Nos lames s’entrechoquent au sommets de abbayes de Westminster.

- Je vais te battre cette fois ci ma chérie.

Je souris, aucune chance qu’elle n’est le dessus sur moi, je me suis battue pour elle, c’est moi qui lui ai montrer la voie du sabre et elle pensait qu’elle pouvait me battre. Je savais avant elle les passes et les parades qu’elle tenterait. Je pivotais sur moi-même évitant sans problème la lame de mon ancienne compagne qui tranchait net les cordes qui retenaient la cloche de abbayes. Dehors les bruits des bombes se faisaient entendre. Les humains étaient encore en guerre, je ne savais même pas pourquoi.

Je fis un pas de coté, baissant ma garde et immédiatement elle se lança dans un coup d’estoc. Je parais sa lame, la désarmais et envoyais un coup de pied dans sa poitrine. Elle tomba, allant s’écraser sur le sol. Je me penchais pour la regarder, puis je me détournais me saisissant de son arme…

Versailles juillet 1691

- Vous êtes une excellente cavalière.

Je fis une petite révérence pour remercier le Roy de se compliment. Il était superbe, un homme magnifique et puissant. J’avais vue ses regardes, il me désirait, même si je n’étais pas là seule, c’était un véritable honneur que je n’avais pas laissé passer.

Le soleil se levait doucement éclairant faiblement la chambre où je me trouvais, je ne devais pas être présentable, le Roy était un homme fougueux …

Los Angeles Octobre 2013
- Dégage sangsue.

Je souris dévoilant mes crocs aux humains qui se trouvaient devant moi. J’adorais cette guerre, les humains essayaient de nouveau de ce battre, de ce défendre. Je me sens vivante, ce qui paradoxalement est assez étrange. Je bondis en avant, ma rapière fendant l’air éventrant proprement l’humain qui hurle de douleur. Je donne un coup de pied dans l’arme qu’il vient de laisser tomber au sol. Je crois qu’ils appelle ça un fusil d’assaut, c’est tellement vulgaire. Les humains fuient en face de moi, ils ont peur, ils ont raison, je suis leurs cauchemar. J’avance doucement, le bruit de mes talons emplit toute la pièce semblant recouvrir les hurlements de panique de mes proies, avec de la chance l’un d’entre eux finirait par apprendre à manier une lame comme il le faut. Je me léchais les lèvres d’impatience, oui j’en étais sur je finirais par trouver quelqu’un...

Moscou septembre 1694

- J’aurais du te virer dès que je t’ai vue

Je sautais sur le coté pour éviter la lame de la vampire. Elle était doué avec son arme, mais elle se laissait trop aller à sa colère, elle m’en voulait pour cette histoire et elle voulait me tuer définitivement.

- Tu n‘aurais pas du toucher à Ivan, il devait devenir mon infant, il était à moi.

Oui je l’avais tué, mais je ne l’avais pas fait exprès, c’était un accident, un regrettable accident. On s’était battue, il m’avait défié et malheureusement je n’avais pas retenu mon bras, je lui avais ouvert la gorge, juste une entaille, qui laissait écouler sa vie.

- Tu vas mourir.

Je me baisse pour éviter sa lame, avant de remonter donnant un coup ascendant enfonçant profondément ma rapière dans le corps de la vampire. Elle tombe en hurlant, elle m’a défié, elle est entrain de le payer. Je la matiens plaqué au sol, elle me regarde, le sang coulant de sa bouche, j’attrape ma lame, l’arrachant de son torse. Elle me crache au visage, mais je ne l’achève pas, elle ne mérite pas que moi je la tue, je vais juste partir.

Paris aout 1684

-Tiens la droite, allez gamine.

Les soldats riaient autours de moi. Il était si grand, des ogres qui essayaient de me montrer comment me servir d’une arme qui était plus grande que moi, mais je l’aimais. Je sentais mon bras faiblirent sous le poids de la lame alors qu’en face de moi un grand barbue avec un cache œil se mettait en garde.

Quelques instants plus tard j’étais par terre, mais je ne pleurais pas. Je n’étais plus une enfant.

- Allez ma petite, relève toi, ta garde n’était pas bonne...

Los Angeles décembre 2025

Je ne sais pas où j'en suis, je sens le sang qui macule ma bouche, je viens de manger, mais je ne m'en souviens pas, j'étais avec les mercenaires du Roy, non c'était il y a si longtemps, à moins que cela ne se soit pas encore passé, je ne sais plus ...



♠ Character


Une première chose vient à l’esprit quand on essai de décrire le caractère et l’esprit de Catherine c’est perdu. Quand on lui parle, elle semble toujours être partie dans une autre époque, dans un autre lieux. C’est un fait, quand elle n’est pas entrain de manier une lame, Catherine n’a pas vraiment de prise dans le temps. Elle ne le voit pas comme quelques choses de linéaire, mais comme si tout ceux passait en même temps. Ne sachant pas si les choses qu’elle voit c’est passé, est entrain de ce passer ou ce passera. C’est un peu triste surtout qu’elle est plus ou moins consciente de ce fait et que ce n’est pas quelques choses de vraiment caché, les vampires qui l’ont côtoyé ayant remarqué ce détail et l’ont colporté dans le monde des prédateurs buveurs de sang.

Noté que si cela est un peu dérangeant pour ses interlocuteurs qui doivent composer avec ces absences et ses allusions à des époques passés, elle arrive quand même à communiqué et elle n’oublie pas quelqu’un qu’elle a déjà rencontré, mais il lui arrive aussi de confondre d'ancienne connaissance avec des personnes vivants actuellement et même parfois sans qu'il n'y ai de véritable ressemblance.

Mais la croire sans défense est une grave erreur, comme je l’ai déjà écrit Catherine n’est pas toujours perdu dans sa perception du temps, dès qu’elle se sent en danger ou qu’elle mets la main sur sa rapière ou une autre de ses nombreuses armes blanches elle redevient la duelliste qu’elle était morte, efficace et pleine de panache.

Ensuite son caractère proprement dit, Catherine est une vampire pleine d’audace, courageuse et un brin vantarde. Par contre elle ne se sent plus concerné par les problèmes de la masse désespérant plutôt de retrouver un jours un nouvelle adversaire qu’elle pourrait affronter et battre dans un duel épique à la rapière.

Pour finir avec ce tableau de Catherine on peut rajouter quelques traits de caractères amusant. Catherine est une collectionneuse, elle conserve un nombre incroyables d’armes et d’objets des époques qu’elle a traversé et en prend le plus grand soin, ainsi que de nombreux livres ayant traits à l’escrime, des traités de première main, dont un écrit par elle et quelques romans comme une version manuscrite des trois mousquetaires …



♠ Physical

Avant même son physique, ce sont les yeux de Catherine qui vient à l’esprit des gens qui ont put la côtoyer, une aura emplie de force, de liberté, d’un certain dédain, d’un sentiment de supériorité, d’une menace sourde de prédation, toute ses choses et plein d’autre qui se retrouve dans les prunelles noisettes et froide de la vampire. Des yeux qui ont vue la beauté et l’horreur, la mort et la vie, le plaisir et la douleur …

Ceux qui ne se sont pas fait hypnotisé par ses yeux ou ne se sont pas enfui, peuvent profiter de l’agréable, mais étrange spectacle du physique de Catherine. Petite elle ne mesure qu’un mètre soixante cinq alors que son corps s’il est fin est aussi athlétique prouvant que la vampire en a prit grand soin avant de devenir immortelle. Pourtant ce n’est que lorsque son corps se met en mouvement que les personnes qu’elle côtoie se rende compte de ce dont elle est capable. Chacun de ses gestes est emprunts de grâce, d’assurance et de dextérité, elle se déplace avec une allure de félin en chasse, comme une chatte allant chasser après s’être reput de caresse.

Pour occuper son esprit Catherine prend grand soins de son apparence, profitant de toutes la fortunes qu’elle a accumulé pour se procurer une garde robe impressionnante, lui permettant de s’habiller comme elle le souhaite suivant son humeur du moment, même si elle préfère encore les tenues qu’elle portait lors de ceux qu’elle appelle son enfance alors qu’elle se battait en duel dans les tavernes et les rues sombres de paris vêtu d’une chemise bouffante, d’une culote et de grande cuissardes. Elle est d’ailleurs un peu fétichiste de ce genre de botte en cuir qu’elle collectionne depuis toute sa vie possédant encore des modèles datant de la renaissance.

Dernier petit détail, le corps de Catherine n'est pas exempte de marque. Des cicatrices cours sur ses bras et son torse, marqué laissé par les rapières ou les sabres de ses adversaires avant de devenir une Vampire. Elle se souvient de chacun des hommes qui a réussi à passer sa garde et de marquer son corps à jamais ...



♠ Derrière l'écran

Célébrité Avatar : Kate Beckinsale
Prénom ou pseudo : Mantis
Age : 22 ans
D'où connais - tu le forum ? Le hasard
Ton avis sur le forum : j’aime bien, sa change un peu
Présence sur le forum : le plus souvent possible, au moins une ou deux fois par semaine
Exemple de Post :
Spoiler:
 
Code :OK by Tyler

♠ The End


Dernière édition par Catherine De Launay le Mer 5 Jan - 12:55, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 12:29

Bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche.
N'hésites pas si tu as des questions, nous sommes là pour ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:24

Merci et oui j'aurais juste une petite question sur la fiche de présentation, est ce que je peux me permettre une mise en page et une façon de raconter l'histoire un peu spécial ou je dois faire dans la classique biographie à partir de la naissance?
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Moreno

avatar


Messages : 55

Feuille de personnage
Age perso :
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:26

Bienvenue Catherine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:35

Catherine De Launay a écrit:
Merci et oui j'aurais juste une petite question sur la fiche de présentation, est ce que je peux me permettre une mise en page et une façon de raconter l'histoire un peu spécial ou je dois faire dans la classique biographie à partir de la naissance?

Tu fais comme tu le sens ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:36

Merci je continue sur ma lancé alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Moreno

avatar


Messages : 55

Feuille de personnage
Age perso :
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:40

Fais attention à la construction de tes phrases, il manque parfois des virgules, défini correctement les parties en "flash back", sinon on se perd dans ton récit.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:44

D'accord, je vais repasser pour la ponctuation, mais pour ce perdre c'est fait exprès j'essaie un truc pour montrer un problème du personnage par rapport à la temporalité de sa propre vie qu'elle ne voit plus vraiment de façon linéaire, mais qui se chevauche dans son propre esprit et sa perception.

Après je ne réussi pas forcement très bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tyler Moreno

avatar


Messages : 55

Feuille de personnage
Age perso :
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 13:47

^^ Ok, change au moins le style de la police alors pour ça, ou autre chose, mais sur le coup j'ai vraiment cru à la lecture, que tu avais oublié la séparation. Il en faut une sinon les autres membres pourrait avoir du mal et te répondre tout autrement, loin de ce qu'il en était.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 14:45

Sur le test rp c'est bien ça?

Sinon je peux mettre la date comme dans l'histoire, mais sa risque de couper la lecture, je reprendrais ça une fois que j'aurais finit le reste de ma fiche.

Bon normalement j'ai finit, j'espère que ce méli mélo vous plaira ...
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 16:49

Pour moi perso, malgré de bonnes idées, je trouve que présenter ton histoire de cette façon fait un peu brouillon. De plus attention à bien respecter les règles d'écritures ( Description, récit en italique, dialogue en gras).
J'attends l'avis de mes autres admins

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 17:01

J'ai fais les corrections sur la présentation comme demandé.

Pour ce qui est de la mise en forme de l'histoire, si vous préférez je réécrits tous comme une histoire classique, mais c'est la mise en forme que je comptais faire pour mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor

avatar


Messages : 40
Age : 28

Feuille de personnage
Age perso : 18 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Lun 27 Déc - 19:30

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Vera Baranovski

avatar


Messages : 26
Age : 27
Localisation : L.A.

Feuille de personnage
Age perso : 507 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Mer 5 Jan - 7:33

    Bienvenue ^^. Kate ♥️♥️♥️ *_*. Je t'aime déjà, j'espère Rp un jour avec toi Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Mer 5 Jan - 12:58

Voila je penses avoir finie mon histoire, dites moi si cela vous convient.

Sinon Vera merci, et se sera quand tu veux dès que je serais validé
Revenir en haut Aller en bas
Allyson Miller
Admin
avatar


Messages : 118
Age : 38
Localisation : Los Angeles

Feuille de personnage
Age perso : 25 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Mer 5 Jan - 13:13

Normalement j'attends l'avis de Tyler pour la validation mais je prends la responsabilité de te valider. Comme je te l'ai dit la dernière fois, je n'ai pas l'habitude avec ta façon de présenter ton histoire, néanmoins je dois bien avouer que ton personnage est très intéressant.

Fiche validée.
Tu peux désormais :
* N'oublies pas de signer le règlement.
* Faire recenser ton avatar
* Créer ta demande de topics.
* Créer ta fiche de liens.

Bon jeu parmi nous Miss Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catherine De Launay

avatar


Messages : 32
Age : 30

Feuille de personnage
Age perso : 350 ans
Ami(e)s:
Ennemi(e)s:

MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   Mer 5 Jan - 13:15

Moi non plus je n'ai pas l'habitude, c'est la toute première fois que j'essaie cette présdentation.

Sinon je te remercie, je vais faire ça tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catherine De Launay, Duelliste éternelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Catherine De Launay, Duelliste éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEMESIS :: ♦ PRESENTATION :: ♣ Dossiers Validés-
Sauter vers: